Il s’agit d’une création théâtrale « Brûler comme les oiseaux » (ce sont deux textes littéraires à la croisée du théâtre, du récit et de la poésie : les personnages sur scène n’agissent pas, mais racontent. La parole ici fait voir l’intime des choses. Il y est parlé de cet essentiel que l’on nomme la transmission. Ces deux textes sont montés avec une multiplicité de voix : matériaux bruts actuels, enregistrements d’entretiens sur le thème de la transmission, le politique et la sexualité.).

La création commune a été montrée dans le cadre du festival DIRE DES FEMMES sur le thème de la TRANSMISSION, le vendredi 17 et le samedi 18 novembre à 20h30 au Théâtre du Petit Matin, à Marseille en 2017.

Écriture : Antonella Fiori et Nicolas Guimbard
Acteur : Nicolas Guimbard
Compositrice : Déborah Repetto Andipatin

À l’occasion des Tintamarres cette création ci-dessous « Mix_Rama_Francois » a été diffusée à nu, sans l’intégralité du spectacle « Brûler comme les oiseaux ». Réalisée via des bribes de voix, d’objets sonores, d’erreur de langage provenant d’entretiens sur le thème de la transmission, le politique et la sexualité capturé sur le vif.

Création théâtrale,Théâtre du Petit Matin, Marseille, 2017
Brûler comme les oiseaux, 17 et 18 novembre 2017. Textes, lecture, interprétation, son, projection, avec Antonella Fiori, Nicolas Guimbard et Déborah R.A ; 60 min.

Fermer le menu